Les marchés de Noël prévus sont tous annulés et 2021 est vide car les reports, depuis Mars de cette année, ne sont pas encore envisagés. Pas d'espoir, ni de perspective pour le moment...

Cette morosité est pesante, fatigante car je ne sais pas où je vais. Le seul moment positif de mes journées est celui de l'écriture, le matin. Je travaille sur un tout nouveau projet qui n'a pas de date de sortie pour l'instant. Aucune entrée d'argent = aucune publication.

Depuis le premier confinement, je n'arrive plus à me concentrer sur une fiction, même en réécriture. Je n'ai plus l'élan suffisant pour créer des personnages et imaginer une nouvelle histoire. Je suis portée vers d'autres formes d'écriture qui exigent une attention particulière, qui demandent une réflexion personnelle.

Novembre déjà. Les pages non consommées de mon agenda reçoivent mes pensées, des listes...j'ai acheté celui de l'année prochaine en espérant que les choses s'arrangeront, mais il aura aussi d'autres fonctions que celui d'un simple agenda, pour ne pas laisser tous ces blancs anxiogènes...

ENCRIER CARNET