Extrait 4ème de couverture : "Je suis face à mon père et je raconte l'histoire de celle qui ne voulait pas. Celle qui n'a pas dit non une seule fois. Celle qui ne s'est pas débattue. Ils me diront : pourquoi tu n'as pas dit non ? Pourquoi tu n'es pas partie ? Pourquoi tu l'as revu après ? Pourquoi tu as menti ? Pourquoi tu en fais drame ? Pourquoi tu fais toujours des drames ? Certains penseront que je fais des histoires pour rien. Pour moi, ce ne sera jamais rien. Il faut faire des histoires. Ce livre n'est pas un roman. Ce livre est un combat."

Nombre de pages : 200

Editions Flammarion, 2020.

Mon avis : Un récit poignant, authentique qui interroge sur ces histoires entre adultes et jeunes filles qui s'exposent au grand jour depuis le mouvement Metoo. La femme, même si c'est très difficile, peut raconter l'acte odieux, la faiblesse face au prédateur. Des efforts sont faits pour les écouter même si la douleur et la rage sont toujours là.

Le récit de Loulou Robert ciselé par de courtes phrases est sincère. La jeune femme ne cache pas ses interrogations, ses blessures, sa honte. Elle s'accroche aux mots pour libérer ce mal intérieur qui la ronge : les non-dits, les regards détournés, le comportement de ceux qui savent mais qui laissent les prédateurs se répandre sur ces jeunes femmes...elle veut apporter sa pierre au combat de celles qui osent se libérer par la parole de ces actes odieux qui ont pourri leur intérieur, leur vie...Il ne faut pas juger systématiquement mais comprendre avant tout la victime.

Ne pas dire oui, ne pas dire non, n'est aucunement une invitation, une autorisation adressée à l'homme. C'est une barrière à ne pas franchir.

Il est terrible de constater qu'en 2020 les femmes n'ont toujours pas la maitrise complète de leur vie, de leur corps, qu'elles ne soient pas respectées. Il faut toujours dénoncer, combattre ceux qui manquent d'éducation ou se croient supérieur.

Loulou Robert témoigne à son tour pour toutes celles qui se mûrent dans le silence, pour toutes celles dont la parole n'est pas entendue. Des mots directs et sensibles.

ZONE GRISE