Inspiration, un nouveau rendez-vous sur ce blog le premier Mardi du mois. Inspiration inédite et exclusive !

 

Un village qui se meurt

Un village qui se meurt, c'est un paysage triste qui s'offre à nous dés le matin quand les volets des maisons encore vivantes s'ouvrent sur des rues désertes. Elles deviennent rares ces habitations animées : un chien qui aboie dans la cour, des fleurs joliment plantées et soignées pour colorer un jardin. Pour colorer la vie.

Un village qui se meurt c'est une existence recluse pour ceux qui restent, minimisant les sorties pour les courses hebdomadaires (dans une commune lontaine encore vivante) et prendre son courrier dans la boite aux lettres de l'autre côté de la route.

Un village qui se meurt, c'est compter les voitures qui passent, c'est espérer une rencontre même avec la personne la plus détestable du quartier, c'est rêver à la résurrection de la municipalité fantôme qui se retranche dans sa mairie avec des projets pharaoniques qui ne correspondent pas au besoin de la population mais qui donnent, dans les journaux, une belle image du village qui meurt dans la réalité.

ENCRIER