J'ai l'écriture en moi au plus profond de mon être, de la simple action d'écrire, à celle de composer des histoires en passant par mon admiration pour le matériel d'écriture.

Quand je vivais dans le Sud de la France, j'ai visité le Musée du Scribe à Saint Christol-lez-Alès qui expose une multitude d'accessoires, en fonction des siècles, autour de l'écriture.

Dans un vide grenier ou une brocante, je peux craquer pour un vieux pupitre d'école (surtout de ma période années 70), un secrétaire, des encriers...Si je possédais une grande maison, je ferais un cabinet de curiosités pour raconter l'histoire de chaque objet.

Lorsque je suis allée à Locronan en 2014, je n'ai pas pu résister en achetant un joli carnet de voyage avec des feuilles anciennes de papier à La Boutique du Poète. L'emballage marron protège encore ce carnet, il est scellé avec un cachet de cire rouge.

J'aime beaucoup les écritoires de voyage, surtout les modèles anglais qui sont raffinés. Il y a quelques semaines dans l'émission Affaire Conclue de Sophie Davant, l'un d'entre eux était présenté, d'une élégance subtile, avec son intérieur en velours violet.

Si je devais me téléporter dans le passé, je me projetterais au 19ème siècle où l'art de la correspondance et de la belle écriture calligraphiée étaient légion. Recevoir une lettre, écrire son journal intime ou composer de la poésie...tout cela avait un sens à cette époque.

Et vous, chers visiteurs, pour quel objet ancien craquez-vous ?

ENCRIER PLUME